Groupement des Animateurs en Gérontologie (GAG) - Forum de discussions, partage d'informations
BPJEPS ou diplome de niveau 4 de MFR ?

Mer 15 Juil - 16:17 par Amelina21

Bonjour,
en cours de réorientation après des années dans l'enseignement, j'ai deux formations qui s'offrent à moi dans ma région : soit le diplôme de niveau 4 "animateur en gérontologie" dans une mfr, soit un BPJEPS option Loisirs tous publics. Personnellement je préfèrerais suivre la formation de la MFR car elle est dirigée vers les personnes âgées (je n'ai qu'une expérience de 3 …

Commentaires: 20

Question sur DEJEP

Ven 25 Avr - 9:24 par GAG

Diplôme DEJEPS
Par carorafelia le 01/04/14 - 10:50

Bonjour à tous, je suis animatrice en EHPAD depuis 10 ans avec le diplôme du BEATEP. Je souhaiterai évoluer en passant le diplôme du DEJEPS. Mais avant de me lancer je voudrai savoir en quoi consiste exactement le travail d'un animateur DEJEPS? où puis je exercer? Et y a t il des offres d'emploi pour ce diplôme? 


N'hésitez pas à me …


Commentaires: 16

vae bpjeps

Lun 1 Mai - 18:15 par sabrinadu34

Je suis en train de faire ma VAE pour le BPJEPS animation sociale, je suis animatrice en EHPAD depuis 4 ANS 1/2... je suis A.S de formation...
Qui pourrait me donner des conseils ?? je vais finir de remplir mon dossier dans un mois je pense..

Commentaires: 1

vae bpjeps

Dim 14 Mai - 12:28 par sabrinadu34

Pour rajouter à mon dossier VAE  BPJEPS animation sociale, ma formatrice me demande de parler du CVS... j'ai raconté ce que je savais, selon  les résumés de nos réunions... elle me demande de plus raconter "mon implication"... je n'ai pas d'idée pour raconter plus l'implication de l'animatrice ?? pouvez vous m'orienter..

merci !!

Commentaires: 5

devenir animatrice

Jeu 13 Avr - 10:19 par Alexoo

Bonjour, 

Aide médico psychologique, j'exerce depuis 6 ans dans une unité cognitivo comportementale où ma fonction première est de mettre en place des animations afin de canaliser les troubles du comportement.
Je souhaite me consacrer uniquement à l'animation. Est -il possible de passer par la validation des acquis pour parvenir à un diplôme d'animation?
Si quelqu'un a fait cette …

Commentaires: 2

le permis D est-il un plus sur mon CV ?

Mer 24 Aoû - 7:33 par BOULANGER

Bonjour,

J'ai la possibilité de passer le permis D avec Pôle emploi. Est-ce utile et un avantage de le posséder?
 
Merci de vos remarques.
Bonne journée JMarc

Commentaires: 6

animateur en maison de retraite

Sam 18 Fév - 16:42 par genevieve

Bonjour à tous et à toutes

Titulaire d'un DUT carrières sociales, je viens d'obtenir un DEJEPS en décembre 2016 et je recherche un emploi d'animateur auprès des personnes âgées dans les Bouches du Rhône plus exactement à Marseille...J'ai l'impression que malgré la vingtaine de CV avec lettres de motivation envoyés, les emplois se font rares...Avez vous des pistes à me conseiller? Sad


Commentaires: 0

correspondance diplôme animation dans FPH

Mer 12 Oct - 10:00 par ML80

Bonjour , a quel diplôme correspond le grade d'animateur principal 2ème classe ?
BP ou un DE JEPS ?
Ceci est encore très flou dans la fonction publique hospitalière et je n'ai pas trouvé de texte  faisant le lien entre les grilles de salaires et les diplomes ?
pouvez-vous m'éclairer ?
Merci d'avance

Commentaires: 1

DEFA catégorie A FPH

Jeu 17 Nov - 13:15 par Céline LB

Bonjour,
quelqu'un a t-il entendu parlé de ce qu'est devenu le projet de promouvoir les DEFA de la FPH en catégorie A? Le projet devait être étudié fin 2015 pour une validation février 2016.
merci

Commentaires: 2

Sondage
Galerie



travailler sur le Vivre Ensemble en EHPAD

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

travailler sur le Vivre Ensemble en EHPAD

Message par animathena le Mar 3 Fév - 15:35

Bonjour à tous,
J e suis animatrice dans un service d Ehpad hospitalier d'environ 50 personnes (environ car il y a des lits temporaires); 
Ma problématique actuelle est une réflexion sur le " Vivre ensemble" dans un lieu collectif où se cotoient des personnes aux dépendances si variées, tant que niveau physique que psychologique.
Certaines personnes , de part leur maladie ou leur difficultés personnelles peuvent être "difficiles à vivre " pour les autres résidents; nous, personnel, savons répondre à ces demandes particulières, avec patience et respect. Mais certains résidents réagissent par des critiques perpétuelles, et directes, des résidents le plus en demande d'aide .  Ils peuvent être très blessants. Je sais que des résidents moins directement concernés désapprouvent ces attitudes de rejet mais n'osent pas le dire directement aux personnes concernées.

Il me semble être de mon rôle d'aborder ce sujet au sein de la maison de retraite et je réfléchis sur la façon de le faire; car il faut que chacun puisse se sentir concerné, même si la personne ne participe pas aux ateliers ( ce qui sera le cas des personnes responsables de ce mal-vivre car elles se mettent en plus à l'écart des animations);- il ne faut pas que cela soit moralisateur, mais plutôt ludique- 
Je pense à un travail sur les émotions pour amener les personnes à exprimer leur mal-être face à des personnes très dépendantes par ex; mais je me pose la question du support d'animation le mieux adapté : atelier lecture/écriture ? réalisation d 'une vidéo? expression corporelle avec petite mise en scène?

le Problème n'est pas nouveau, la psychologue a déjà fait un travail sur la bientraitance en travaillant en groupe sur l'identité de la personne  : qui suis-je , comment je me vois, comment les autre me voient...
mais il faut remettre l'ouvrage sur le tapis.

 Ce qui m'effraie un peu c'est de risquer d'ouvrir la boite de Pandore et ne pas pouvoir gérer une situation qui exploserait sur les récriminations et les reproches visant une personne en particulier.

Auriez-vous déjà travaillé sur ce sujet dans vos établissements ou auriez-vous des outils adaptés (les outils existants sont adaptés à des enfants en situation scolaire..)
merci de vos éventuels retours.
avatar
animathena

Messages : 19
Date d'inscription : 30/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

le vivre ensemble

Message par aneanime le Dim 8 Fév - 7:01

Bonjour
Je suis animatrice dans un EHPAD de 52 résidents, dans un milieu rurale. Nous accueillons un public de proximité avec tout types de problématiques. En ce qui me concerne, je saisie les occasions qui se présentent  pour expliquer, mettre des mots sur les difficulté(cries, gestes répétitifs, déambulation....) pour permettre à chacun de comprendre "l'autre" ; lors d'un atelier, avec le groupe ou en petit entretien non formel. A mon avis toutes les personnes de l'établissement (Résidents, personnel, familles, bénévoles) doivent être à même d'avoir un minimum d'éclairage sur les comportements déstabilisants . On ne vise personne, C'est les pathologie qui posent problème pas les gens, (ramener toujours à la pathologie). J'explique ce que je sais des comportements, en toute simplicité, ça rassure tous le monde et ça détend l'ambiance. La parole, les échanges, c'est ma pratique au quotidien. Bonne chance

aneanime

Messages : 1
Date d'inscription : 03/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: travailler sur le Vivre Ensemble en EHPAD

Message par GAG le Dim 8 Fév - 18:23

Bonjour,

Penser le "vivre ensemble" nécessite une double approche : le "projet personnalisé" et le projet "animation et vie sociale". Si vous oubliez la démarche personnalisée, vous ne pouvez pas réussir la suite, dans la mesure où les options choisies risquent d'être éloignées des attentes des personnes, et en ce cas vous génèrerez du conflit.

Cela induit une démarche pluripofessionnelle et coordonnée, avec des moyens concertées inscrit dans le cadre de départ : quelles sont les attentes du public ? Quelle sera notre réponse en terme d'organisation, de logistique,  d'accompagnement et d'activités ?

La pathologie est une clé, mais elle n'est pas le point de départ : c'est une composante du diagnostic, qui induit des adaptations, une prise en compte. Mais si vous organisez tout en fonction des pathologies, vous vous coupez de ce qui fonde l'unicité de la personnes, c'est à dire ses envies, ses attentes, ses désirs. L'ennui et la conduite d'activités déconnectées des attentes sont une source importance de perturbation du comportement, surtout pour des personnes fragilisées. 

Pour ce qui est de mettre en place des activités pour verbaliser des émotions et faire changer le regard des autres, attention ! Vous êtes dans une logique qui peut être sensible et pour laquelle vous n'avez pas les compétences requises... Nous sommes dans l'ordre du psychologique et du normatif, ce n'est pas votre  coeur de métier. Par contre, établir un programme d'activités prenant en compte les attentes du plus grand nombre et permettant à chacun d'avoir des moments de répit ou des moments d'intervention ciblées, c'est important. 

De même, vous pouvez travailler avec les personnes volontaires sur une dynamique  ayant  pour objectif de fédérer, d'informer sur les pathologies perturbantes par exemple, en donnant des clés aux personnes pour mieux comprendre. Mais ne lancez pas une action qui va vous faire courir le risque de stigmatiser un public ou qui viserez à faire comprendre aux personnes qui vivent mal la cohabitation qu'ils doivent "changer". Le vivre ensemble se construit avec une sensibilisation à la compréhension des enjeux et en s'appuyant sur les énergies de ceux qui vont "expérimenter" ce vivre ensemble. 

L'institution génère des cohabitations compliquées, elle doit s'efforcer d'en limiter les effets négatifs. Les personnes "subissent" ces situations, à nous de veiller à ne pas inverser les rôles.

 Face à des personnes profondément intolérantes, l'animation doit rester humble mais ambitieuse : ce n'est pas en abordant la question de façon frontale qui vous obtiendrez des résultats, c'est en développant une stratégie intelligente, prenant en compte les enjeux et les possibilités de chacun, que vous pourrez éventuellement trouver avec eux un équilibre aussi sain que possible.

_________________
Le GAG
avatar
GAG
Contributeur actif
Contributeur actif

Messages : 534
Date d'inscription : 22/01/2014
Age : 17
Localisation : France

http://www.forumdugag.com

Revenir en haut Aller en bas

intervenant extérieur

Message par ailtresse le Dim 8 Fév - 23:22

Bonjour 
si ça peut aider, le contexte: ehpad 50 résidents , 1 UA (12 résidents) dont 1 patio en vue depuis l'ehpad, déambulations.
 Des comportements intolérants, un peu, mais récurrents. proposition faire intervenir un professionnel de l'extérieur= neutre= ouverture; Psychologue association france alzheimer, écouter les craintes aider à comprendre les comportements d'agitation. réunion 10 personnes autonomes, 2h, psycho à l'écoute, donne du sens. résultat immédiat amélioration de l'attitude des résidents. Réunion informative = prévention, écoute = rassurante.
prochain thème : la fin de vie  ?...
avatar
ailtresse

Messages : 4
Date d'inscription : 12/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: travailler sur le Vivre Ensemble en EHPAD

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum